Un blog Travellerspoint

Hanoi - Temple de la littératuure


Voir World Trip 2017 sur la carte de famillerodier.

Ce temple est le site de la 1ère université du Vietnam. Il est dédié à Confucius qui portait en fait le nom de maître Con, modifié par la suite par un missionnaire. Il est situé dans l'ancien quartier français où se trouvent aussi maintenant les ambassades.

À l'entrée, il y a des représentations de licornes (pas celle de Disney!... la licorne du Vietnam ressemble plutôt à une caricature de lion) qui signifie l'éternité, la tortue qui signifie la longévité et est considérée comme un génie, le dragon qui représente la force, le pouvoir (royauté, dynastie) et le phénix, la beauté.

Le roi vient au temple de la littérature prier les divinités pour son peuple.

On note que les coins du toit sont relevés ce qui signifie qu'on espère que la vie deviendra meilleure, on espère s'élever...

À cette époque, seulement les princes et les nobles (de sexe masculin) pouvait entreprendre des études universitaires.

Ensuite des garçons du peuple ont pu y étudier, mais pas encore les filles…. Car selon l'enseignement de maître Con, le mission de la jeune femme est d'obéir d'abord à ses parents, et ensuite à son mari, veuve... elle doit obéir à son fils aîné!... Les femmes doivent travailler dans les champs. Aucun texte de maître Con n'a été retrouvé, ce sont des textes écrits par ses étudiants après sa mort qui ont perpétués sa doctrine.

Chaque niveau d'étude avait une durée de 3 ans. Lorsque les 3 ans étaient faits, un concours devait être passé. Suite à la réussite du concours, les étudiants pouvaient passer la 1ere porte et ainsi de suite pour les 2 autres salles. À remarquer qu'il y a 3 allées; celle du centre était réservée aux princes et aux nobles, les autres devaient emprunter les allées de côté.

Après la troisième porte, on retrouve un puits carré, représentant la terre que l'on croyait carrée à cette époque. Le soleil de la muraille se réflétait dans l'eau: la terre et le ciel. La représentation de ce puits se trouve sur le billet de 100 000 dongs.

Après la réussite des études, le nom des étudiants était inscrit sur une stèle avec l'ancien alphabet vietnamien qui n'est plus enseigné depuis 1901, époque lors de laquelle le missionnaire Alessandro a fait reconnaître l'alphabet latin comme écriture officielle du pays.

Il est intéressant de remarquer que les seuils de portes sont surélevés, représentant ainsi l'esprit bouddhisme: lorsque l'on passe le seuil, on prend le temps de penser qu'il faut faire un effort pour accéder à des niveaux supérieurs.

La grue montée sur la tortue signifie que les nobles s'appuient sur la classe ouvrière, la classe stable (toujours la plus grande partie de la population).

Après la réussite des études, le nom des étudiants était inscrit sur une stèle avec l'ancien alphabet vietnamien qui n'est plus enseigné depuis 1901, époque lors de laquelle le missionnaire Alessandro a fait reconnaître l'alphabet latin comme écriture officielle du pays. Il s'agit du seul pays de l'Asie qui possède l'écriture latine comme écriture officielle.

Dans la dernière pièce, on voit un palanquin qui symbolise la cour impériale. Lorsque l'étudiant avait réussi les 3 concours, le docteur retournait dans son village natal avec sa femme et le palanquin servait à transporter la copie du diplôme obtenu. Le diplôme est laissé sur l'autel pour être incinéré.

Une légende veut qu'à l'origine le 1er concours ait été de voir qui pouvait franchir les cascades, et que puisque seules les carpes l'avaient réussi, elles seules avaient l'intelligence et le courage... voilà pourquoi la carpe est très importante au Vietnam.

Les colonnes dans la dernière salle sont faites de bois de parapentace aussi appelé ''bois de fer'' car il ne se brise pas. Un des piliers porte l'inscription ''le confucianisme gît partout, à l'est, à l'ouest, au sud, et au nord; dignitaires et lettrés ont tous empruntés le même chemin".

La dernière salle est dédiée au Directeur de la 1ère université au 15e siècle, il était le stratège, l'écrivain et le poète le plus réputé de l'époque.

-----------------

Quelques notes:

Robe rouge avec le dragon: la robe rouge signifie ''roi de la connaissance et le dragon signifie force et pouvoir.

Feuille de cédrat est appelée la "main de Bouddha'', elle ne se mange pas.

Posté par famillerodier 19:36 Archivé dans Viêt Nam

Envoyer cet articleFacebookStumbleUpon

Table des Matières

Soyez le premier à commenter cet article.

Ce blog nécessite d’être un membre connecté à Travellerspoint pour mettre des commentaires.

Connexion